Rechercher

Une nouvelle pédagogie, c’est possible !

La rentrée scolaire rime souvent avec contraintes, reprise des cours et difficulté de prendre ses marques dans un nouvel environnement scolaire. A la MFR de Saulxures-sur-Moselotte, l’équipe pédagogique s’est fait un plaisir de balayer tous ces préjugés d’un revers de la main. Pour le plus grand plaisir des jeunes accueillis au sein de la structure ! Visites, projets artistiques et échanges ont été au cœur de la première semaine à la MFR.

Les élèves étaient fiers de présenter leurs oeuvres de Land Art, qui décorent à présent le parc de la Mfr.



Casser les codes et insuffler une nouvelle dynamique à la pédagogie. Tels sont les objectifs affichés par la Maison Familiale et Rurale de Saulxures-sur-Moselotte. Finie, la rentrée stressante pour les jeunes et leur famille. Terminées, les présentations "prof-élèves"expédiées entre deux cours. Place aux échanges, aux projets artistiques et à l’expression orale !


« Nous avons voulu amorcer une nouvelle approche pour nos jeunes, mais également pour nous,déclare Sabine MICHEL, directrice de la MFR de Saulxures-sur-Moselotte. Cette envie émane d’un constat : les jeunes se sentaient étrangers à leur formation lorsqu’ils se trouvaient dans l’établissement, alors qu’ils s’impliquaient davantage lors de leurs périodes de stage. Nous avons donc mobilisé toutes nos idées afin de proposer à nos élèves des actions concrètes pour qu’ils se sentent bien à l’école, et surtout, qu’ils apprennent autrement ! »


Un speed meeting pour faire connaissance


Dès leur arrivée à la MFR, les jeunes ont découvert leur nouvel établissement de formation d’une manière peu commune : un jeu de piste géant leur a permis de visualiser l’emplacement des salles de classes, salle de restauration ou encore les chambres de l’internat.


Ensuite, ils ont pu faire connaissance avec l’équipe pédagogique sous une forme innovante : un speed meeting. « Le principe est très simple : des duos sont formés entre les jeunes et les membres de l’équipe pédagogique. Nous nous présentons, mais pas sous le prisme "prof-élèves" habituel. Au contraire, nous voulions insuffler une part d’humanité dans nos échanges : quels sont nos hobbys, le genre de films que nous aimons voir ou la musique que nous écoutons, si nous avons des animaux de compagnie, etc. Nous voulions qu’ils ne nous voient plus comme de simples adultes, et par conséquent comme des ennemis. Tous les membres de l’équipe pédagogique ont été associés à cette démarche : les formateurs, les personnels administratifs et de services. Il est fondamental que tout le monde soit sur un même pied d’égalité. », explique Fabienne Dersoir, formatrice à la MFR.


Il n’était pas donc rare d’entendre dans les couloirs, quelques minutes plus tard, des phrases du type : « C’est dingue, le prof de Maths écoute du hard rock ! » ou encore « Vous saviez que la directrice aime les chats ? »


Des apprentis cuisiniers appliqués !


Si la MFR de Saulxures-sur-Moselotte accueille des jeunes en classe de 4ème, 3ème, préapprentissage, 2nde et 1èreServices à la Personne, le cœur de l’établissement bat dans au sein de son restaurant d’application. Un cadre idéal pour les apprentis de la filière Hôtellerie-restauration, où ils peuvent faire rayonner leur savoir-faire en matière de cuisine et de service en salle.


Afin de les plonger directement dans le grand bain, les apprentis en deuxième année de CAP ont eu à relever un défi de taille : créer un restaurant éphémère. « Dès le jour de la rentrée, nous leur avons présenté le projet, à savoir créer le concept d’un restaurant, le menu, la décoration, le logo… »,explique Béatrice Sarrus, formatrice en hôtellerie-restauration. « Ce n’est pas un exercice facile, car ils n’ont eu que deux jours pour tout faire ! Et ils s’en sont très bien sortis!»,ajoute Emmanuel Perrin, formateur en cuisine.


Se servant du restaurant d’application de la MFR comme support, les apprentis ont fait naître La Palette des Saveurs, un restaurant de type brasserie, avec un menu aux saveurs colorées. Au menu : velouté de potiron, ravioles noires à l'encre de seiche et panna cotta aux coulis de fruits. Une symphonie de saveurs et de couleurs qui a ravi les élèves des classes de 4ème d'Orientation et de Seconde Services Aux Personnes et Aux Territoires, présents qui ont eu le privilège d’être invités par leurs camarades.


« Nous pouvons dire un grand bravo à nos jeunes, qui n'ont pas fini de s'illustrer lors des prochaines sessions du restaurant d'application de la MFR de Saulxures-sur-Moselotte. », déclare fièrement la directrice.


Adieu l’expression écrite, bonjour l’expression artistique !


L’objectif de casser les codes de l’enseignement conventionnel s’est poursuivi tout au long de la semaine, avec des actions concrètes. Ainsi, les jeunes ont été invités à s’approprier les espaces extérieurs, en réalisant des œuvres en Land Art. Sculptures, installations et assemblages de feuilles, de branches et de pierres habillent désormais les abords de la MFR.


La semaine s’est poursuivie avec des visites de différentes structures liées aux projets professionnels des jeunes et ancrées dans le territoire Saulxuron : maison de retraite, accueil périscolaire, musée du bois, base de loisirs et médiathèque. Les élèves ont ensuite été invités à restituer les informations de ces visites, non pas en rédigeant un texte descriptif, mais sous la forme d’une maquette. Une initiative qui a beaucoup plu aux jeunes : « C’est la première fois que l’on me demande de faire cela, raconte Amandine, élève en Seconde Services Aux Personnes et Aux Territoires (SAPAT). C’est génial, parce que j’ai l’impression de créer quelque chose de réel, avec mes propres mains. Et finalement, j’ai retenu plus de choses sur la structure dont je devais faire la maquette que si j’avais tout simplement dû prendre des notes. »


A l’issue de la semaine, les élèves ont présenté l’ensemble de leurs productions, maquettes et œuvres de Land Art à leurs familles. Le vendredi après-midi, un temps d’échange de deux heures a permis aux parents d’élèves de découvrir le programme de la semaine écoulée. Avec une certaine satisfaction : « Nous avons choisi l’enseignement en Maison Familiale et Rurale pour que notre enfant réussisse autrement. Il n’aime pas vraiment l’école, et pour une fois, il découvre des notions en dehors des salles de cours. C’est exactement ce que nous voulions pour lui ! », s’enthousiasme cette maman.


De leurs côtés, les jeunes sont heureux d’avoir commencé l’année sous un jour nouveau, comme l’explique Laurie, élève en 2nde SAPAT : « Avant j’étais au collège. On n’était pas proches de nos profs. Pas du tout même… Alors qu’ici, on sait que l’on peut aller leur parler. Ils nous l’ont bien fait comprendre, dès le premier jour. »« C’est exactement ça !,renchérit son camarde Damien. Il n’y a pas de barrière entre les adultes et nous. On se sent vraiment accompagné. »


Cette nouvelle pédagogie active, proche des méthodes d’enseignement alternative, semble avoir trouvé un réel écho au sein de la MFR de Saulxures-sur-Moselotte. Gageons qu’avec une rentrée aussi réussie, l’année scolaire se passe sous les meilleurs hospices !





Exit les restitutions de visites de structure sous forme de compte-rendu écrit ! Place aux maquettes, réalisées par les jeunes.

29 vues
Logo MFR Saulxures

Maison Familiale et Rurale

29 Chemin du Bois Lasau

88290 SAULXURES SUR MOSELOTTE

Tél.03 29 24 60 59

mfr.saulxures@mfr.asso.fr

Établissement privé sous contrat Ministère de l’Agriculture

N° de SIRET : 783 478 431 000 27

Organisme formateur n° 055 1027 T

Antenne CFA des MFR du Grand-Est

 

Responsable de la Publication : Carole FRANCOIS

  • Facebook
  • Instagram